Photo_002
Lahoucine Outachfit vient de publier son ouvrage « Le Dahir du 16 mai 1930, dit « Dahir Berbère » au Maroc » Le mythe et la fiction dans l’histoire du Maroc. Ce livre propose une relecture
et une démythification  du fameux dahir qui se trouve à la base de la construction de mouvement national citadin et par la suite de l’identité de l’état marocain poste coloniale.

 

Le mouvement nationale citadin en a fait une lecture qui fait de lui l’instrument d’un complot qui vise à faire éclater l’unité des marocains entre berbères et arabes. Les prières ont été récitées dans les mosquées et dans la rue comme pour repousser un malheur. Le décret ne pouvait pas mieux tomber, dans une période ou la bourgeoisie citadine se cherche un moyen de faire parler d’elle alors qu’elle se sentait de plus en plus marginalisée par l’administration coloniale.

Le dahir berbère sera par la suite l’épouvantail que la classe politique et le pouvoir marocains agitent pour repousser toute revendication de droits culturels ou linguistiques amazighs.

L’ouvrage de H.Outachfit à parmi ses mérites, celui de donner une lecture de cette événement historique par un œil amazigh.

M Houcine OUTACHFIT né en 1981 dans le village de Taghjijt au sud du Maroc prépare actuellement une thèse de doctorat d’histoire sur la fameuse dynastie des Almoravides à Paris VIII.

Le livre est disponible chez Tamaynut France ou aux éditions berbères Paris 75014