Photo_004

Après son premier roman ‘’ijawan n tayri’’, Brahim LASRI vient de publier, aux éditions IDGL, son nouvel ouvrage intitulé ‘’A3zri n tuzzumt’’ littéralement le jeune homme.

L’ouvrage est un recueil de nouvelles écrit en amazigh dans un langage simple assez proche du lecteur. Quoi de mieux pour des nouvelles assez réalistes qui traitent de sujet de notre époque. A travers l’histoire de ‘’a3zri n tuzzumt’’, ‘’achummr n bzziz’’, ‘’azrqqi’’, ‘’mohmmad n Marikan’’… tout y passe, de l’exil à la vie de l’errance, au problème du chômage et bien d’autres.

Brahim LASRI reste fidèle à son style un brin trublion, celui d’une écriture osée qui fait avancer la littérature amazigh au-delà des prismes habituels.

«  Ussan ad ak ur ar t ittawi ids. Wah ma mi t ira ? nttan ar ittawi middn li rminin azal irin ad sunfun gh yid. Mnchk ayad ikka I tidi* ur d tffagh gh ignzi ns. Ids ar ittawi willi mi igadda uzmz, tskr asn tizi taghrit gh ussan nsn. Nttan ar as ttsutuln ikhzran azal, ijiwjiwn gh yid. Akhzzur n babas igh ar t id issnkar ad ich imkli. Akhzzur n bu dditay lli mi jju ur ifukka arttal. Akhzzur n uqhwaji igh ur yumz amya. Iwi t imikk n ssha, s igh d nit iduy, zund igh t id irur kra gh imi n tmghra :

- Mani trit ? achkid ukan ad tgnt

Ijggr dis imik :

- Hati tugga** nu as lligh tudrt inu ad darun jligh, ur d nkkin ad iran igiwr, knnin ad iyi isgawrn 

…» Extraît de Achummr n Bzziz P.19

 

Tidi : sueur.

Tugga : diplômes.

 

L’ouvrage est disponible chez Tamaynut France